Sport de haut niveau

Les élèves relevant du haut niveau de pratique sportive

Cette catégorie regroupe les élèves du CREPS de Dijon et des centres de formation adossés à des clubs professionnels, labellisés par leur fédération ou ligue respective.

Ces élèves à fort potentiel sportif sont considérés par le Rectorat comme des « élèves à besoins particuliers ». Ils doivent bénéficier d’une scolarité adaptée afin de leur permettre de concilier leur « double projet » de poursuite de l’excellence sportive et de réussite scolaire. Au niveau de l’établissement, tout doit être mis en œuvre pour cet objectif.

Ils relèvent des « Projets de performance fédéraux » (PPF), remplaçant depuis 2018 les Parcours de l’Excellence Sportive (PES) : la DRJSCS (ministère des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative) a seule compétence pour les inscrire sur une liste officielle.

La dénomination « SHN » est en fait une simplification de langage ; les élèves des filières pôles et centres de formation sont en fait des « sportifs inscrits dans une structure du parcours de l’excellence sportive de leur fédération ».

Il faut distinguer quatre statuts :

1 : être inscrit sur la liste « sportif de haut niveau » arrêtée par le ministère chargé des sports, qui comprend quatre catégories :

  • Elite: finalistes d’une compétition internationale de référence (JO, championnat du Monde ou d’Europe)
  • Senior: membres de l’équipe de France sénior
  • Jeune: membres des équipes de France jeunes
  • Reconversion: sportifs de haut niveau en fin de carrière (sous conditions)

2 : être inscrit sur la liste Espoirs arrêté par le ministère chargé des sports. Sur cette liste, figurent des athlètes en devenir proposés par le directeur technique national au ministère.

3 : être inscrit sur la liste Partenaires d’entraînement arrêté par le ministère chargé des sports

4 : les sportifs ne figurant pas sur les listes ministérielles mais appartenant à des structures d’entraînement labélisées par le ministère chargé des sports (Pôle France, Pôle France Jeunes, Pôle Espoir) :

  • structure labélisée dans les PPF de la fédération concernée (Pôle France, Pôle France Jeunes, Pôle Espoir),
  • centre de formation d’un club professionnel et bénéficiant d’une convention de formation prévue à l’article L. 211-5 du code du sport.

Ces statuts permettent de bénéficier du dispositif spécifique EPS au bac (16/20 pour la pratique à l’option EPS, note qui s’ajoute à la note d’EPS obligatoire)

Sportifs de haut niveau du lycée

1) Pôle France, Pôle France Jeunes, Pôle Espoirs : rattachés au CREPS, il s’agit de l’Académie Pôle Espoir Rugby (26 élèves), du Pôle haltérophilie (1 élève), du Pôle France Jeunes Lutte (2 élèves)

2) Centre de formation de clubs professionnels bénéficiant d’une convention de formation prévue à l’article L. 211-5 du code du sport : il s’agit de la JDA (10 élèves).