ULIS

Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire – ULIS

Les ULIS sont des dispositifs permettant la mise en œuvre des projets personnalisés de scolarisation (PPS).

L’ULIS mise en place au lycée Hippolyte Fontaine accueille actuellement 9 élèves âgés de 16 à 18 ans.

Ils sont inscrits dans une classe de CAP (appelée classe de référence) au lycée Hippolyte Fontaine ou au lycée des Marcs d’Or et participent aux cours de cette classe lorsque l’enseignant coordonnateur du dispositif et l’enseignant de la classe jugent qu’ils peuvent tirer profit de ces enseignements et avec certains aménagements : avec un tuteur, en autonomie, avec l’aide de l’AESH, avec une adaptation du cours…

Si les objectifs visés requièrent d’autres modalités adaptées, ils sont reçus sur le dispositif.

L’objectif principal du dispositif est d’amener les élèves en situation de handicap à passer le CAP ou une attestation de compétences. Pour cela, le dispositif doit :

    • permettre à des jeunes en situation de handicap de suivre une scolarité adaptée en milieu ordinaire ;
    • favoriser des inclusions dès le début d’année dans les disciplines professionnelles ;
    • permettre une fréquentation du dispositif ULIS pour l’enseignement de mathématiques, du français, de la PSE ;
    • aider le jeune à développer des compétences transversales et sociales ;

Principaux axes de travail de l’année 2019-2020

Poursuite des apprentissages fondamentaux

Lecture, production d’écrits, capacité à communiquer, structuration de l’espace et du temps, consolidation des bases de la numération décimale et la gestion de données à l’aide du référentiel CAP maths/ français/ PSE .

Poursuite des apprentissages de la vie en communauté

Respecter les règles du lycée et les autres, avoir des comportements sociaux adaptés à la vie en société, travailler en groupe…

Poursuite et apprentissages des gestes techniques professionnels

Travailler en toute sécurité, avoir un comportement adapté, accepter l’erreur, demander de l’aide, commencer et terminer une tâche.

Développer l’autonomie

Respecter des consignes, demander de l’aide, persévérer dans toutes les activités, s’auto-évaluer, prendre des initiatives, se déplacer dans le lycée…

Travailler le projet d’avenir professionnel

Connaissance de soi, PFMP, cadre législatif du travail.

Projets

Cette année, le projet du dispositif s’articulera autour de la formation professionnelle, l’insertion professionnelle et sur les compétences sociales non académiques.

L’an dernier les élèves ont travaillé l’écriture et la lecture en réalisant un Kamishibaï.

Loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées

La loi du 11 février 2005, dite « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », pose « le principe de scolarisation prioritaire des élèves handicapés en milieu scolaire ordinaire », la scolarisation en milieu spécialisé étant l’exception.

Dans le second degré comme dans le premier, l’état de santé ou la situation de handicap de certains élèves peut générer une fatigabilité, une lenteur, des difficultés d’apprentissage ou des besoins pédagogiques spécifiques qui ne peuvent objectivement être pris en compte dans le cadre d’une classe ordinaire.

Ces élèves ont besoin de modalités de scolarisation plus souples et plus diversifiées sur le plan pédagogique, qui leur sont proposées par les ULIS.

Ainsi, les élèves bénéficiant du dispositif ULIS sont inscrits dans la classe de référence correspondant au CAP choisi et peuvent poursuivre leur scolarité dans le milieu dit « ordinaire ».